La semaine passée, c’était ma fête.
Ma fête, j’en parle jamais, tout simplement par ce que ca m’énerve ces affaires là.
Pour ma part, cela n’a rien à voir avec l’âge – j’assume mes 29 ans. haha !

Ça m’énerve les gens qui, 2-3 mois avant leur fête commencent déjà à nous le mentionner. “

“Dans deux mois c’est ma fête !! iiiiiiiii !!!”

“OMG, je t’invite à ma fête, c’est déjà dans 3 mois !!”.

*soupir*

D’entrée de jeu, je dois vous dire que je n’ai jamais trop trippé sur les anniversaires. Même quand j’étais petit et que je fréquentais l’école primaire; je n’aimais pas particulièrement le jour de mon anniversaire parce que mes parents m’obligeaient à inviter tout le monde dans ma classe, sans exception – pour que personne ne se sente rejeté. Après quelques années à avoir été forcé d’inviter tout le monde, même ceux que je détestait… j’ai décidé que tant qu’à être obligé d’inviter tout le monde, j’allais inviter PERSONNE. Et c’est exactement ce que j’ai fait.

J’ai gardé cette tradition là pendant toute mon adolescence !

Dépassé l’âge de 16 ou 18 ans (gros max), je ne vois pas trop pourquoi les gens tiennent absolument à ce qu’on souligne leur anniversaire.

I mean, come on, t’as pu 8 ans – grow up !

Une autre affaire qui m’énerve à propos de ceux qui insistent à célébrer leur fête un peu too much à mon goût; c’est ceux pour qui la dite “célébration” dure et perdure… Je connais du monde qui soulignent “leur mois de fête” ou leur “semaine de fête”. D’autres auront l’audace de s’organiser un party de “demi-fête à  chaque 6 mois”. Toutes ces célébrations, bien entendu sont accompagnées de soupers au resto, tournée des bars, des sorties, des voyages… Année après année, cest gens là s’attendent à ce que leurs amis embarquent dans leur méga-trip.

De toute façon, si j’ai le gout de sortir faire la fête, j’ai pas besoin d’attendre le jour de ma fête pour le faire. Si j’ai le goût de sortir; je sors ! That’s it that’s all.

Je ne sais pas si votre vie sociale ressemble à la mienne, mais si je commence à aller dans tous les événements organisés pour la fête de tout le monde que je connais : je devrais arrêter de dormir et d’avoir une vie, tout court. Il y en a presque chaque jour !

Je trouve ça stupide de devoir arrêter nos vies, et la consacrer à l’existence de quelqu’un le temps d’une journée simplement celui-ci a sa fête…. As-tu terminé ton doctorat ? As-tu trouvé un remède au cancer ? Est-ce le jour de ton mariage ? Fine !! Mais je trouve ça franchement insignifiant de célébrer chaque année, le fait que tu es sorti du ventre de ta mère ! C’est pas un exploit ! Chacun des 7.6 milliards de personnes qui composent la population de la terre a fait la même chose que toi. Justement, et plus précisément; il y en aurait environ 19 millions qui seraient nés le même jour que toi… 19 000 000 !! Est-ce que tu te sens encore spécial, my dear ? 

Anyway, je trouve ça un brin narcissique de s’auto-organiser une fête, surtout lorsque vous n’avez rien de spécial à souligner, et de s’attendre à ce que les gens se déplacent pour fêter votre “rien-à-fêter” annuel et qu’on vous apporte des cadeaux et que tout le monde soit heureux. Right ?!

Moi, je célèbre quand j’ai quelque chose à célébrer. De plus, je trouve ça un brin narcissique de s’auto-organiser une fête, surtout lorsque vous n’avez rien à souligner, et de s’attendre à ce que les gens se déplacent et vous apporte des cadeaux.

Je pense que dans une vie normale, il y a déjà suffisamment d’occasions appropriées pour le faire – on a pas besoin de s’en rajouter. avec Ce que je haïs plus que tout au monde, c’est de me sentir forcé de faire quelque chose et c’est en plein ce que les maudites célébrations “obligées” comme Noel, la St-Valentin, la Fête des Mères, la fête des Pères font…nous FORCER à célébrer quelque chose, en plus de devoir le faire entouré d’hypocrisie, de bonheur forcé et de sourires fakes-as-fuck, simplement dans le but de bien paraitre !


Une autre chose qui m’énerve, c’est les 350 messages sur mon wall Facebook.
Dans ma vie de tous les jours, 15 notifications dans la même journée, je trouve déjà que c’est bien en masse. Rendu à 350, ça m’agresse, pis ça scrap ma bonne humeur.

De toute façon, il faut se rendre à l’évidence… Si vous n’aviez pas inscrit votre date de naissance sur Facebook et que personne recevait une notification pour leur rappeler de qui célèbre sa fête, à chaque matin, 365 jours par année; il y a pas mal de monde qui oublieraient votre fête.

C’est pas une reproche, c’est tout simplement un fait – et c’est la vie ! Quel est le véritable % de gens qui vous souhaitent un joyeux anniversaire fête parce qu’ils ont reçu une notification sur Facebook ? Combien le feraient si Facebook n’existait pas ?

Pour le savoir, faites comme moi lors de votre prochain anniversaire et masquez votre date de naissance dans vos paramètres. 🙂 Vous verrez bien !