Génération “Swipe-Flush”

J’ai l’impression qu’aujourd’hui, les gens vont sur une date pour gratter afin de trouver des défauts chez l’autre et de chercher les 15 826 raisons pourquoi ça ne pourrait pas fonctionner, plutôt que de s’attarder aux aspects sympathiques, positifs et attrayants chez quelqu’un et de prendre le temps de découvrir et de connaître un peu  l’individu en question…

La génération superficielle “Swipe-Flush”. C’est rendu la norme. C’est de même que ça marche ! 


2 secondes…. pis down the drain you go !

Pour ceux qui réussissent à se fréquenter pour éventuellement former un couple… on voit fréquemment des comportements que je j’ose comparer à celui de “L’obsolescence programmée”. Pour ceux qui ne savent pas de quoi il s’agit, l’obsolescence programmée est un moyen de production et de vente qui vise à réduire la durée de vie d’un produit et d’augmenter sa fréquence de remplacement dans le but de provoquer un nouvel achat prématurément.

C’est un peu la même réalité parmi les nouveaux couples. Dès qu’une embûche, un désaccord ou une situation infime difficile fait surface… on jette ! Les gens sont constamment à la recherche du “next best thing”


On ne prends plus le temps ni l’effort nécessaire pour réparer nos “bebelles”. Dès que ça fonctionne moins bien; on jette aux poubelles ! – Pourquoi ? Parce que c’est tellement plus simple d’aller au magasin s’en procurer un nouveau produit tout beau, tout neuf ! Facile ! Toujours à la conquête du prochain “mieux”, les gens sont jamais content avec ce qu’ils ont.

Ça me décourage !

Advertisements

Décrocher…

Je sais que je tombe définitivement en mode “VACANCES” dès le moment ou je me rends compte que je ne sais plus quel jour on est.

Dans les derniers mois, il faut dire que j’ai vraiment travaillé comme un fou. Les semaines à 60-70 heures se sont manifestées pas mal plus que d’habitude. Une bonne période de repos s’impose pour moi… Je n’ai tout simplement pas le choix. Si tout se passe comme prévu, je serai en vacances jusqu’à la mi-septembre. On verra bien !

Mon problème pour le moment c’est ma difficulté à décrocher du mode “travail” pour adopter le mode “vacances”…. Il m’est arrivé à quelques remises cette semaine de me surprendre en train de vérifier quelque chose pour faire avancer un de mes dossiers ou de répondre à des courriels en lien avec ma job. Ce sont des gestes totalement inconscients; des réflexes. Dès que je me surprends en train de travailler malgré moi, je corrige la situation et je ferme tout.

J’ai éteint mon cellulaire, ça règle une grosse partie du problème pour ne pas me faire déranger… Mais il y a question que je me pose… J’ai l’impression de devoir fuir le problème pour en venir à bout. Pourquoi dois-je tout fermer et pratiquement me sauver dans le fond du bois afin d’avoir la paix ?